Mardi Gras 9 février 2016 / Mercredi des Cendres 10 février

Le Mardi Gras a tous les ans une date différente, fixée par rapport à la date de Pâques, qui elle même varie en fonctionArticle0051 du cycle de la Lune. Mardi gras et le jour qui précède le Mercredi des Cendres. A Mardis gras, l’alchimiste fait l’inventaire des matières qu’il va soumettre au feu qui ne brûle pas les mains, feu qui va consumer et aspirer, triturer et dissoudre. Ce jour on finit les aliments gras en un bon repas, avant de se mettre au travail alchimique opératif qui va nécessiter une ascèse de 40 jours, passée à la surveillance des feux et des astres. C’est une période de joie et de liberté pour les initiés, où les règles rituelles sont bouleversées, sont suspendues et où chacun expérimente des liturgies étranges.

Le Mercredi des Cendres (Cendres de Mercure) marque le souvenir d’Adam condamné après ses erreurs à devoir retourner poussière, à devoir tout réapprendre de la Gnose, pour avoir donné trop raison au Démiurge. Les chrétiens gnostiques sont invités à se purifier de leurs erreurs et à les méditer dans la conscience et l’ascèse, à conscientiser que la mort n’est qu’un passage et combien l’édification du Corps Glorieux est l’issue offerte par l’Abraxas. Il y a 40 jours de travail alchimique entre le mercredi des cendres et le jour de Pâques. C’est-à-dire entre la mise en disposition des matières sous le solve, et la descente aux enfers, puis le coagula (Résurrection).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *