Saint Jean Porte Latine

Cette semaine, dans nos Eglises, la messe la plus importante est dite le 6 mai. Il s’agit de la messe de la Article0017Saint Jean Porte Latine, ou « petite saint Jean », fête chrétienne en l’honneur de saint Jean, apôtre et évangéliste, sous le miracle de la Porte Latine : « Saint Jean, amené d’Ephèse à Rome, chargé de fers, sous l’empereur Domitien, fut condamné par le Sénat à être jeté dans l’huile bouillante. Cette condamnation fut exécutée devant l’actuelle Porte Latine. Il en sortit plus frais et plus jeune qu’il n’y était entré. Le fait est rapporté par Tertullien. » Chez les gnostiques, il y a dans la messe une litanie qui rend hommage à la montée de Sirius, ouverture de la navigation. Cette hymne doit être entendue comme magiquement porteuse du Vaisseau alchimique qui vogue sur la mer de feu, pour mener les petits esprits tombés dans la matière jusqu’au Ciel (Ascension), puis à recevoir la descente du feu céleste lui-même, infusé par l’Esprit (Pentecôte). Prions frères. Pax hominibus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *